HUN

Événements

2019-04-16 11:00 2019-04-16 12:30 Conférence - L’exercice de l’histoire, un art de l’émancipation

Ajouter à mon calendrier

Conférence - L’exercice de l’histoire, un art de l’émancipation

Le 16 avril 2019 de 11:00 à 12:30

Conférencier : Patrick BOUCHERON Historien, Professeur au Collège de France

« La discipline historique a partie liée avec l’invention des nations : lorsqu’elle se professionalise, à la fin du XIXe siècle, elle demeure solidaire de cette visée politique. Dès 1919, il y a un siècle, Lucien Febvre protestait contre ce nationalisme méthodologique. Mais il n’est pas si facile, aujourd’hui encore, de s’en défaire, ne serait-ce que parce que le projet révolutionnaire d’une histoire accompagnant les luttes sociales poursuit d’une certaine manière, en l'inversant. Comment tenir bon sur la certitude que l’histoire ne sert pas plus à forger l’identité des peuples qu’à justifier par avance les révolutions sans éloigner l’historien des enjeux de la cité? Peut-être en affirmant que l’histoire est un exercice qui vise l’émancipation des intelligences singulières »

Le 16 avril 2019|11h00

Traduction français-hongrois simultanée

Entrée gratuite, enregistrement obligatoire : https://framaforms.org/conference-patrick-boucheron-16-avril-2019-1553858304

 

Patrick Boucheron

Patrick Boucheron est Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle ». Formé à l’École normale supérieure de Saint-Cloud (1985-1989), il y retourne comme maître de conférences en 1994 à la sortie de son doctorat réalisé à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, consacré au pouvoir édilitaire de bâtir à Milan à la fin du Moyen Âge. Professeur d’histoire médiévale, il rejoint le Collège de France où il donne le 17 décembre 2015 une conférence inaugurale (Ce que peut l’histoire, Collège de France/Fayard, 2016) remarquée bien au-delà du seul monde universitaire.

Ses travaux ont d’abord porté sur l’histoire urbaine de l’Italie médiévale et sur l’expression monumentale du pouvoir princier. Ces travaux l’ont mené vers deux directions principales: d’une part, la saisie synthétique du fait urbain dans une démarche d’histoire comparée à l’échelle européenne; d’autre part, l’analyse de la sociologie historique de la création artistique.

Parallèlement à ses engagements d’enseignement, Patrick Boucheron engageait une réflexion sur l’écriture et l’épistémologie de l’histoire, tentant de réarticuler littérature et sciences sociales à partir de quelques chantiers collectifs (sur la notion d’espace public ou de violences intellectuelles notamment) mais aussi d’expérimentations personnelles. Son dernier livre, La Trace et l’aura. Vies posthumes d’Ambroise de Milan (IVe-XVIe siècles) (Seuil, 2019), achevant une longue enquête, s’inscrit dans cette perspective de recherche, poursuivant en longue durée une généalogie du système des pouvoirs.

2019-04-16 11:00 2019-04-16 12:30 Conférence - L’exercice de l’histoire, un art de l’émancipation

Ajouter à mon calendrier

Institut français de Budapest, Auditorium

www.franciaintezet.hu

Fő u. 17,
1011 Budapest