HUN

Cycle La ville à l'écran

2018-04-05 12:00 2018-05-29 12:00 La ville à l'écran

Ajouter à mon calendrier

La ville à l'écran

Cycle Cinéma- Avril-Mai 2018

Du 5 avril 2018 au 29 mai 2018

La ville, ses ambiances et ses mystères, ont toujours inspiré les scénaristes et les réalisateurs, qui l’ont filmée avec passion. D’abord perçue sous l’angle documentaire, elle est progressivement devenue un décor de fiction voire un personnage central des films. De la ville-décor à  la ville-support, ce cycle montrera les différents regards que le cinéma a posés sur la ville pour mettre en valeur ses frontières, sa dynamique mais aussi ses faiblesses, ses noirceurs et ses limites, sans oublier son esthétique et son caractère patrimonial, cette vie propre qui fait d’elle une véritable matière artistique pour les cinéastes, un support et un outil de travail des artistes.

Le cycle s’ouvrira sur l’avant-première du documentaire, nommé aux Oscars, Visages Villages d’Agnès Varda et JR. Il interroge les représentations et en particulier les lieux et les dispositifs utilisés pour les montrer, les partager, les exposer. Le résultat est à l’image des deux artistes : poétique, libre et frondeur.

Ce cycle sera l’occasion de (re)découvrir les comédies Nous York et Un indien dans la ville qui feront traverser les villes de New York et Paris d’une manière surprenante. Paris sera d’ailleurs mise à l’honneur avec une série de films consacrée à la ville la plus visitée au monde. Un film d’animation Une vie de chat conviera le public à une déambulation dans les rues de la capitale française tandis que la comédie dramatique Brooklyn raconte l’histoire d’une jeune fille qui tente sa chance dans le rap à Paris. 

Toujours à Paris mais dans un tout autre registre, les films Gare du Nord de Claire Simon et Eastern Boys de Robin Campillo (réalisateur césarisé pour 120 battements par minute, qui a aussi reçu le Grand Prix à Cannes 2017) font se croiser des vies bien distinctes à la Gare du Nord. La vie de château dresse le portrait fictionnel mais très réaliste du quartier parisien de Château d’eau : entre magouilles, jalousies, quiproquos et intrigues, c’est le tableau vif d'un petit monde à part que brosse le réalisateur.

S’interroger sur les villes c’est aussi s’interroger sur leurs limites et leurs évolutions, c’est ce que proposeront deux documentaires, Roses Noires, et Swagger qui présentent les points de vue tranchés d’une jeunesse de la banlieue parisienne et qui tente par tous les moyens de s’échapper d’un quotidien trop ordinaire.

Ce cycle, fidèle à une volonté de l’Institut Français de présenter une diversité de formats et de genres dans le cinéma, proposera aussi bien de la fiction que du documentaire, des films d’animation ou encore des courts métrages.

Ce printemps, tous les chemins mèneront à Paris, ou au cinéma de l’Institut Français.

La carte IF Pass est indispensable pour accéder aux activités de l’Institut français de Budapest.  ► www.franciaintezet.hu/articles/if-pass

2018-04-05 12:00 2018-05-29 12:00 La ville à l'écran

Ajouter à mon calendrier