HUN

Actualités

OKTV

Le concours général des lycéens en Hongrie

Le 18 avril, l’Institut français de Budapest a accueilli pour la première fois le prestigieux concours des lycéens OKTV pour la finale de français. Cette compétition évalue les meilleurs élèves de première et de terminale des lycées d’enseignement général dans de nombreuses disciplines. Nous avons rencontré les membres du Comité OKTV pour le français pour en savoir plus.

Quel est ce concours si prisé ? Quand a-t’il été créé ?
C’est un concours qui existe depuis très longtemps déjà, le premier a été organisé en 1923, mais seulement en mathématiques. Puis peu à peu, on a ajouté d’autres matières.

Comment se déroule OKTV ?
Cela dépend des matières. En français, il y a trois tours et deux catégories. La deuxième catégorie est réservée aux élèves qui font leurs études dans un lycée bilingue ou ceux qui ont fait une année préparatoire en langue (NYEK). Tous les autres sont dans la première catégorie. Les élèves ayant des parents francophones, et ceux qui ont vécu dans un pays francophone n’ont pas le droit de participer. C’est un concours complexe où toutes les compétences sont importantes : la grammaire, la compréhension orale, la compréhension écrite, la production écrite et bien sûr, la production orale.

Quelle est l’importance de ce concours en Hongrie ?
Pendant très longtemps ce concours assurait aux lauréats l’entrée automatique à l’université. Malheureusement ce système a été supprimé, mais même aujourd’hui les 30 premiers reçoivent des points en plus, ce qui leur est important pour pouvoir continuer leurs études dans l’université de leurs rêves. Ce concours est très important pour les écoles.

Combien de lycéens se présentent-ils chaque année pour le français ?
Beaucoup de lycées y participent, presque tous ceux où le français est enseigné. Mais parmi les gagnants, on retrouve souvent les mêmes lycées.

Quelles sont les qualités du bon candidat ?
Ce concours est très différent d’un simple examen. Le bon candidat a un très bon niveau, mais il a besoin d’autres compétences aussi. Il doit être créatif, il doit avoir des idées originales, de la fantaisie etc.